Actualités

Conseils municipaux à Montrouge : ce qu'il faut en retenir 😖

Dans le numĂ©ro du mois de dĂ©cembre de Montrouge Mag, la majoritĂ© considĂšre dans sa tribune que nous sommes anti-Ă©colo, antisociaux, contre la sĂ©curitĂ©, contre la jeunesse, contre le sport, contre les entreprises, contre la santĂ©, au seul prĂ©texte que nous nous opposons Ă  certaines dĂ©libĂ©rations. Les conseils municipaux Ă©tant longs et peu suivis, il nous a semblĂ© utile de vous expliquer nos votes, chaque vote faisant l’objet d’une explication exprimĂ©e pendant le conseil et consultable (uniquement) en mairie.

Le logement social doit ĂȘtre une prioritĂ© : mixitĂ© et gestion rigoureuse 

La plupart des dĂ©cisions relatives au logement social font l’objet d’un financement que nous contestons. Rappelons que Montrouge Habitat a Ă©tĂ© vendu Ă  un prix Ă©quivalent Ă  30 000 euros par appartement et que le nouveau bailleur percevant les loyers est Ă  Issy-les-Moulineaux. Pourquoi dĂšs lors devrions-nous voter des subventions de 100 000 euros par appartement Ă  un bailleur privĂ©, alors que nous ne percevrons pas d’avantage de loyer pour ces appartements ? C’est un cadeau dont l’intĂ©rĂȘt pour les Montrougiens est nul. Rappelons que parmi les trente-trois Ă©lus de la majoritĂ©, aucun n’est en charge des finances de notre ville. 

Le logement social doit ĂȘtre confiĂ© Ă  des bailleurs apprĂ©ciĂ©s des Montrougiens et non Ă  ceux dont les balcons s’effondrent Ă  Montrouge et qui ont besoin de subventions exorbitantes pour Ă©quilibrer leur budget. Parce que ces subventions sont nos impĂŽts. 

Enfin, la critique est mal venue quand on sait que non seulement, une amende est payĂ©e Ă  l’État pour non-respect de la loi SRU, mais que le prĂ©fet a mis Montrouge sous tutelle et nous a privĂ©s de notre droit de prĂ©emption

Les travaux d’amĂ©nagement sont nĂ©cessaires : verdissement, mobilitĂ© et gestion rigoureuse

Nous partageons avec la majoritĂ© comme avec tous les habitants de Montrouge le besoin d’une ville plus verte. Malheureusement, les dĂ©libĂ©rations qui nous sont proposĂ©es sont souvent marquĂ©es par l’improvisation. À l’image des allĂ©es Jean-JaurĂšs qui devaient coĂ»ter six millions d’euros et qui en ont finalement coĂ»tĂ© quinze, vidant ainsi toute la trĂ©sorerie accumulĂ©e par Jean-Loup Metton. Notez qu’elles ont Ă©galement entraĂźnĂ© un rĂ©chauffement de 20°C en Ă©tĂ© en supprimant l’ombre des platanes (l’écologie ne s’improvise pas) et le dĂ©pĂŽt de soixante plaintes de riverains (la concertation ne s’improvise pas non plus). Bref, lorsqu’il s’agit de se prononcer sur le budget de rĂ©habilitation du quartier PĂ©ri-Ginoux-Gautier, nous ne votons pas et l’histoire nous donne raison puisque six mois aprĂšs, alors que les travaux n’ont pas commencĂ©, on nous demande de voter une augmentation des coĂ»ts de 30 % ! Rappelons que parmi les trente-trois Ă©lus de la majoritĂ©, aucun n’est en charge de l’urbanisme et des grands travaux. Ça navigue Ă  vue, sans pilotage politique.

Les positions de "L'Avenir n'attend pas Ă  Montrouge"

Nous pourrions revenir sur chacune des dĂ©libĂ©rations et vous expliquer notre vote. Quand l’objectif est souvent louable, la mĂ©thode est calamiteuse : nous aimons la sĂ©curitĂ© quand elle est confiĂ©e aux professionnels formĂ©s ; nous prĂ©fĂ©rons les repas prĂ©parĂ©s sur place plutĂŽt que les usines qui prĂ©parent des repas Ă  l’avance pour nos enfants ; nous aimons les primes « Covid Â» quand elles sont au niveau des villes voisines ; nous soutenons le recrutement de personnel de santĂ© quand il concerne les spĂ©cialitĂ©s en tension ; et pour finir, nous aimons le sport – notre programme Ă©tait riche de nombreuses initiatives peu onĂ©reuses. Enfin, nous aimons la solidaritĂ© effective plutĂŽt qu’un Plan de soutien qui dissimule mal une baisse significative des dĂ©penses sociales

Nous ne pourrions terminer sans vous rappeler que nous nous sommes Ă©galement opposĂ©s Ă  l’augmentation de 30 % de la part communale de la taxe fonciĂšre, Ă  l’augmentation de 50 % de l’indemnitĂ© des Ă©lus de la majoritĂ© et au recours massif Ă  la dette en 2022. Mais ça, Étienne Lengereau a oubliĂ© de vous le rappeler.


💬 Si vous souhaitez Ă©changer avec nous, vous pouvez nous joindre au 07 88 10 21 77.

📅17/11 : ConfĂ©rence dĂ©bat – François Hollande & Juliette MĂ©adel : Comment en finir avec l’impuissance politique ?
Nov 3, 2021
Conférence - débat avec François Hollande & Juliette Méadel « Comment en finir avec l'impuissance politique ? » Mercredi 17 novembre 2021
Conseil Municipal de Montrouge du 23 septembre 2021 : notre compte-rendu
Oct 1, 2021
Conseil Municipal de Montrouge du 23 septembre 2021 : compte-rendu par L’avenir N’attend pas - Demain Montrouge - Juliette MĂ©adel