⟵ Retour

"Grèves : le maire de #Montrouge aux abonnés absents". La tribune de Juliette Méadel 💬

Alors que nous vivons, à Montrouge comme partout en France, une 2ème semaine de grève, dans notre ville, le maire brille par son absence. Alors que les dates de grèves étaient prévues et pouvaient être anticipées, le maire de Montrouge a abandonné les habitants de la ville, et en particulier les parents d’élèves, de la crèche à l’école élémentaire.

En premier lieu le service minimum n’a pas été organisé, contrairement à ce que prévoit la loi du 20 août 2008 qui oblige les communes à le mettre en place dans les écoles maternelles et élémentaires si au moins 25 % des enseignants se sont déclarés grévistes. Ainsi pour la seule journée du mardi 17 décembre, au moins 24 classes seront fermées dans toute la ville.

En second lieu, la gestion des temps périscolaires (accueil matinal, cantine et gouter) a été laissée à la charge des agents de la ville, le maire étant aux abonnés absents. Ces derniers se sont débrouillés comme ils ont pu, sans pilotage politique. Il en est résulté que les parents n’ont pas été prévenus à temps, et souvent mis devant le fait accompli de l’absence de cantine et de goûter au détriment des enfants.

Le travail d’un maire, c’est l’anticipation, l’accompagnement des familles et la présence au quotidien. Alors que l’ensemble des agents du service public a fait son maximum pour pouvoir, dans le respect du droit de grève, assurer au mieux la prise en charge des enfants, le maire s’en est désintéressé. La responsabilité d’un maire, c’est la mise en place d’un système d’anticipation, d’accompagnement et de suivi des habitants en cas de grève ou d’événement perturbant le déroulement habituel de la vie quotidienne.

Dans mon programme, lors des grèves, chaque élu de la mairie sera chargé de se rendre dans les crèches et les écoles pour assurer au moins un accueil, une information et une présence. C’est la responsabilité du maire. Demain, Montrouge sera une ville active, présente et responsable auprès de ses concitoyens. 

Juliette Méadel, ancienne ministre, candidate à la mairie de Montrouge. 


Retour sur le Conseil municipal du 16 octobre
Minute de silence"Vendredi 16 octobre, 21h, Conseil municipal à Montrouge. Je viens d’apprendre la décapitation de Samuel Paty. Émotion. Je pense à toutes les victimes d’attentats que je connais. On est à #Montrouge e...
Le scandale de l’augmentation des impôts de 30 % et des indemnités des élus de la majorité de 50 % !
Lors de sa campagne électorale, Etienne Lengereau avait promis de « préserver votre pouvoir d'achat,  maitriser les dépenses de la ville et la fiscalité ». Quelques semaines après son élection, le nouveau ma...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK