⟵ Retour

Le scandale de l’augmentation des impôts de 30 % et des indemnités des élus de la majorité de 50 % !

Lors de sa campagne électorale, Etienne Lengereau avait promis de « préserver votre pouvoir d'achat,  maitriser les dépenses de la ville et la fiscalité ». Quelques semaines après son élection, le nouveau maire propose d'augmenter les impôts locaux de 30 %*, trahissant ainsi sa principale promesse de campagne.

Demain, les Montrougiens donc paieront 30 % d’impôts locaux en plus, puisque la taxe foncière communale passe de 9,9 % à 12,9 %.

  • Un Montrougien, propriétaire de son logement, qui paie actuellement 200 € par an de taxe foncière communale payera demain 260 € soit une augmentation de 300 € sur l’ensemble du mandat.
  • Les loyers et les charges de tous les locataires (particuliers et commerçants) augmenteront nécessairement de 30 % puisque les bailleurs répercuteront à terme cette hausse sur leur locataire au moment du renouvellement du bail, au détriment du pouvoir d’achat des Montrougiens.

Le maire dépense l’argent de la ville sans compter en augmentant ses charges de fonctionnement de la ville de près de +2,3 millions d’euros et ce pour financer notamment une hausse des salaires de certains agents, les frais de communication du maire et les indemnités des élus.

Demain, les Montrougiens paieront au maire et à sa majorité municipale des indemnités dont le montant total aura augmenté de près de 50 %**. Alors que nos concitoyens souffrent d’une crise sociale inédite, en raison des effets de la crise sanitaire et du COVID, cette décision est déplacée.

La dette de la ville augmente à mauvais escient. Le maire maintient son programme d’endettement à hauteur de + 120 M€ pour des projets somptuaires déconnectés des vrais besoins des Montrougiens et ce en dépit de la survenance du COVID qui aurait nécessité de repenser le programme des investissements à venir.

Première force d’opposition à Montrouge, l’équipe de Demain Montrouge dénonce les mensonges de campagne d’Etienne Lengereau, sa gestion financière calamiteuse et son mépris des conditions de vie des Montrougiens.


* Source : éléments du Débat d’Orientation Budgétaire, prévu au conseil municipal du 16 octobre

** Augmentation de 50 % des indemnités des élus de la majorité municipale, via l’augmentation individuelle de chaque poste ainsi que l’augmentation du nombre d’élus indemnisés : nous sommes passés de 20 à 28 élus indemnisés (alors que dans le même temps le nombre d’élus de la majorité est tombé de 36 à 33…).
Plus d’informations :
https://demainmontrouge.fr/actualites/1459/lettre-du-2-septembre-demain-montrouge


Retour sur le Conseil municipal du 16 octobre
Minute de silence"Vendredi 16 octobre, 21h, Conseil municipal à Montrouge. Je viens d’apprendre la décapitation de Samuel Paty. Émotion. Je pense à toutes les victimes d’attentats que je connais. On est à #Montrouge e...
La mairie de Montrouge prive les enfants de cantine, faute de personnel...
L'application des mesures sanitaires dues à la pandémie de la Covid-19 dans les écoles de Montrouge entraine la confusion chez les parents d'élèves, et d'importantes difficultés organisationnelles. La mairie ne répond...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK