⟵ Retour

Tous unis pour faire gagner Montrouge le 28 juin !

Le 28 juin prochain, vous allez choisir votre maire. Après une crise sanitaire exceptionnelle, dont nous avons tous été victimes, directement ou indirectement, que ce soit par la maladie, la mort ou la souffrance psychologique résultant du confinement, la lumière est enfin au bout du tunnel. Il importe désormais d’anticiper les conséquences économiques et sociales de la crise avec compétence, exigence, efficacité et sens des réalités.

À cet égard, le choix de votre maire, de sa personnalité, de son savoir-faire et de son projet sera décisif, il aura un impact important sur votre vie quotidienne, celle de vos familles et de vos proches pour les six années à venir.

Lorsque j’ai décidé de me présenter aux élections municipales de notre ville, après une expérience d’avocate et de secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’aide aux victimes entre 2016 et 2017, je l’ai fait avec le désir de me rendre utile et de contribuer à améliorer votre vie quotidienne, dans la ville que j’aime et où je vis avec ma famille depuis plus de six ans.

Avec une équipe de citoyens motivés et engagés sur le terrain, sans parti politique, nous avons petit à petit élaboré, avec vous, un projet d’avenir pour Montrouge. Mon équipe rassemble des Montrougiennes et Montrougiens investis dans le secteur associatif, ainsi Candide Lopes, qui a fondé « Cantine sans plastique France », Emmanuelle Thomas, musicienne, des commerçants et artisans comme Christophe Carli ou Nicolas Trüb, des artistes montrougiens, comme Françoise Krief ou Lucas Nadel, des chefs d’entreprise comme Hélène Luzin, ou d’anciens élus comme Antoine Bouchez et Muriel Gibert, tous deux anciens adjoints de Jean-Loup Metton.

Le 15 mars dernier, vous avez désavoué et rejeté le maire sortant et dit votre volonté de rompre avec ces trois dernières années qui ont dégradé la qualité de notre vie quotidienne à Montrouge. 

Grâce au sens de l’intérêt général de Joaquim Timoteo, qui portait la liste « Montrouge Mérite Mieux », et de Marie-Catherine Baldet Arrighi, pour la liste « Pour Montrouge une liste vraiment citoyenne », que je remercie très chaleureusement, nous sommes désormais en situation de l’emporter, le 28 juin prochain.

Aujourd’hui, je suis fière d’être à la tête de ce rassemblement de citoyens et je veux dire à ceux qui m’ont déjà apporté leur voix le 15 mars dernier toute ma gratitude. Je suis fière de notre liste sans étiquette, avec de vraies convictions et le profond désir de se mettre à votre service. Je suis ainsi heureuse d’accueillir douze nouveaux colistières et colistiers, qui viennent de ces deux listes et dont les deux tiers sont issus de la société civile

Je suis également honorée de pouvoir compter sur le soutien de Philippe Ginoux, fils de Henri Ginoux, ancien maire de Montrouge. Le rassemblement d’aujourd’hui s’ancre ainsi dans l’histoire de notre ville pour mieux la préparer aux défis de l’avenir.

Avec une équipe aussi compétente et aussi attachée à Montrouge, nous avons une chance unique d’offrir un nouveau souffle à notre ville et de bien préparer les conditions de sa résilience. Alors même que nous ne sommes pas en responsabilité municipale, nous avons tenu à agir concrètement pour les Montrougiens pendant le confinement. Aussi avons-nous mis en place un réseau de couturiers bénévoles pour réaliser des centaines de masques et de sur-blouses pour les professionnels de santé notamment. Nous avons aussi organisé une collecte de denrées alimentaires, de jouets et de vêtements pour les trop nombreuses familles qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. 

Nous avons constaté, après cette épreuve inédite, que notre projet répondait exactement aux enjeux écologiques, économiques et sociaux soulevés par la période post-Covid. Les besoins identifiés avant la crise se sont manifestés avec plus d’acuité encore et la situation nous obligerait, si nous étions élus, à en accélérer la mise en oeuvre

Montrouge doit donc devenir, le plus rapidement possible, une ville verte, dynamique et bienveillante

Demain Montrouge sera verte ! Je veux faire de Montrouge une ville-jardin propre et calme, où l’on pourra se déplacer facilement avec l’installation des mobilités vertes comme le vélo – priorité de la politique des transports dès le mois de juillet 2020 – sans pénaliser ceux qui ont besoin de leur voiture, le prix du stationnement sera divisé par deux. Le plan de végétalisation de la ville (plan 1 000 arbres notamment), nous permettra de mieux respirer et de mieux nous protéger de la canicule.

Demain Montrouge sera plus dynamique parce que nous aurons soutenu les commerçants et les artisans qui sont le cœur de notre ville, que nous aurons valorisé l’implantation de nouveaux commerces dans les quartiers qui en sont dépourvus et que nous aurons facilité la rencontre entre l’offre et la demande d’emplois pour surmonter les effets délétères de la crise.

Demain Montrouge sera bienveillante et protectrice, avec « la Boussole », ce lieu unique d’accompagnement individualisé pour toutes les démarches administratives, qui sera précieux pour les seniors notamment. Avec l’Institut de l’enfance et le Centre municipal de santé, qui offriront une palette de soins médicaux indispensables à tous les âges de la vie, et avec le Centre d’action sociale, qui sera doté de moyens d’intervention sociaux consistants. Ayant vécu l’expérience, au plus haut niveau, de la gestion de crises aiguës comme les attentats ou les catastrophes naturelles, j’ai appris à réagir efficacement en cas de crise, à anticiper les difficultés, à protéger les victimes et à les accompagner dans le temps long, sur le chemin de la reconstruction.

À l’avenir, il ne faudra pas seulement une nouvelle politique pour Montrouge, il faudra aussi changer la manière de gérer la ville, sur les plans financiers et démocratiques.

Les finances locales seront bien gérées en ce que chaque euro dépensé sera un euro utile. Magistrate à la Cour des comptes, je saurai veiller à l’efficacité des politiques publiques et à la transparence dans l’utilisation des moyens de l’Etat. 

L’exercice solitaire du pouvoir est non seulement obsolète, mais il est devenu, après une telle crise, contraire à l’intérêt général. Demain, si vous nous faites confiance, vous pourrez décider des modalités de mise en pratique de notre projet. Je créerai donc une assemblée composée des collectifs de citoyens qui souhaitent intervenir dans la gestion de la vie quotidienne de la ville et qui s’exprimera périodiquement lors du conseil municipal.

Demain, vous participerez aux décisions qui auront un impact sur votre vie quotidienne, vous ne serez plus les « citoyens potiches » qui assistent aux conseils de quartier sans pouvoir peser sur la vie locale, bref, vous aurez enfin voix au chapitre.

En temps d’urgence écologique, économique et sociale, nous devons être tous unis pour faire gagner Montrouge. 

Le 28 juin, en votant pour la liste « Demain Montrouge avec Juliette Méadel », vous allez prendre le pouvoir à Montrouge.

Je compte sur vous ! 

 

Avec le soutien de :

👉 Pour voir notre Liste complète

👉 Pour télécharger la Profession de foi

👉 Pour établir une procuration 


Retour sur le Conseil municipal du 16 octobre
Minute de silence"Vendredi 16 octobre, 21h, Conseil municipal à Montrouge. Je viens d’apprendre la décapitation de Samuel Paty. Émotion. Je pense à toutes les victimes d’attentats que je connais. On est à #Montrouge e...
Le scandale de l’augmentation des impôts de 30 % et des indemnités des élus de la majorité de 50 % !
Lors de sa campagne électorale, Etienne Lengereau avait promis de « préserver votre pouvoir d'achat,  maitriser les dépenses de la ville et la fiscalité ». Quelques semaines après son élection, le nouveau ma...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK