⟵ Retour

Gaspillage alimentaire : le scandale des 400 repas jetés par la mairie !

En pleine crise sanitaire et sociale, la mairie de Montrouge jette près de 400 repas intacts, non consommés par les enfants de l’école.

Alors que la crise sanitaire a aggravé la situation des plus précaires à Montrouge, que 11 % de la population locale vit en dessous du seuil de pauvreté et que certaines familles ont du mal à se nourrir, la mairie de Montrouge a jeté près de 400 repas complets et intacts, entre le 14 et le 19 mai.
Qu’en est il de ces repas depuis lors ? Sont ils toujours jetés ?

Ces repas destinés aux cantines de Montrouge ont été achetés par la mairie, qui les a payés un euro de plus par repas que le prix habituel. Ayant mal calculé et mal calibré combien d’enfants seraient présents à la cantine, la mairie jette les repas qui lui restent et ce, quotidiennement.

Ce gaspillage alimentaire est un pur scandale. Ces 400 repas auraient pourtant pu être distribués, dans le respect de la législation anti-gaspillage et dans le respect des conditions d’hygiène sanitaire, soit grâce à l’intervention du Centre d’action sociale de la mairie soit avec l’aide des associations humanitaires ou le soutien de l’État, pour permettre aux familles Montrougiennes les plus pauvres de se nourrir.

Ce gaspillage alimentaire est un scandale humain parce qu’il aurait pu nourrir près de 400 enfants ou adultes qui en avaient besoin, un scandale écologique parce qu’il est contraire à nos principes de consommation, et un scandale budgétaire parce qu'il s'agit d'autant d'argent jeté par les fenêtres, au détriment du contribuable Montrougien. 

Nous avons constaté, pendant le confinement, que la situation des plus pauvres s’était détériorée à cause de l’arrêt complet de l’activité économique de notre pays. L’équipe de Demain Montrouge a préparé et livré elle-même des repas ou des denrées alimentaires à plus d’une centaine de familles, pendant le confinement, et avec peu de moyens. Il appartient à la mairie d’assumer ce rôle, ou tout au moins d’éviter le gâchis.

Notre projet pour la ville repose sur une gestion intelligente des moyens : pas de gaspillage, la protection des plus fragiles ; plus aucun enfant ne doit manquer des moyens de se nourrir. 
#DemainMontrouge sera protectrice, bien gérée et réactive.   

 

L'équipe Demain Montrouge.

 

Ci-dessous, extrait du compte-rendu de réunion avec la mairie publié sur Twitter par une association de parents d'élèves dans lequel la question du gaspillage est évoquée ↴  


Retour sur le Conseil municipal du 16 octobre
Minute de silence"Vendredi 16 octobre, 21h, Conseil municipal à Montrouge. Je viens d’apprendre la décapitation de Samuel Paty. Émotion. Je pense à toutes les victimes d’attentats que je connais. On est à #Montrouge e...
Le scandale de l’augmentation des impôts de 30 % et des indemnités des élus de la majorité de 50 % !
Lors de sa campagne électorale, Etienne Lengereau avait promis de « préserver votre pouvoir d'achat,  maitriser les dépenses de la ville et la fiscalité ». Quelques semaines après son élection, le nouveau ma...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK