⟵ Retour

Lettre aux associations de parents d'élèves

Mesdames, Messieurs les parents d'élèves,

  

Vous nous avez interrogés sur la situation de l’école à Montrouge et sur notre vision dans le cadre du projet que nous portons pour les élections municipales. Nous vous remercions pour cette interpellation. Notre programme porte plusieurs mesures dédiées à la petite enfance et à l'éducation, en voici quelques points clés ci-dessous.

1. Nous élaborons un programme ambitieux en matière d'écologie dans les écoles pour préserver la santé de nos enfants. En premier lieu, il est indispensable de mettre en place un plan canicule. L'achat de brumisateurs ne peut suffire : nous aménagerons des îlots de fraîcheur dans les cours de récréation en plantant des arbres, et en veillant au choix des implantations tout comme des espèces. Nous prévoyons de mieux isoler les salles de classes, en mettant des vitrages thermiques et des stores ou rideaux et, à moyen terme, en végétalisant les toitures dès que cela est possible (étanchéité et préparation spécifique sont à prévoir). Nous installerons également des capteurs de pollution aux abords des écoles afin de mesurer la qualité de l’air et de prendre les décisions les plus adéquates en cas de pics de pollution. S’agissant de l’alimentation des enfants, nous lutterons contre l’alimentation industrielle en installant à Montrouge, dans chaque école, la « Fabuleuse Cuisine ».

Nous étendrons notre plan écologie à l'école avec l'accompagnement pour l'obtention du label ECO-ECOLE: ce projet écocitoyen met les élèves au cœur de la problématique du développement durable au travers d'expériences qu'ils mèneront sur un thème choisi par l'école (recyclage et traitement des déchets par exemple). La municipalité se portera "relais local" dans ce travail, c'est à dire qu'elle accompagnera les écoles sur toute l'année dans sa mise en œuvre. L'heure n'est plus au greenwashing, mais à l’action concrète : en transmettant à nos enfants les écogestes et les compétences requises en matière d’éco-citoyenneté. Cela engendre également plus de cohésion entre les élèves, les parents et les enseignants, ainsi que des initiatives solidaires (collectes organisées à l'école par exemple).

2. La transparence et la communication devra être renforcée avec les associations de parents d'élèves (FCPE, PEEP et listes indépendantes). La mairie s’impliquera activement dans les discussions qui seront proposées par les associations. Aucun courrier ne restera sans réponse dans un délai raisonnable. Suite aux différents incidents survenus pendant ces dernières années, chutes d'arbres ou travaux ayant engendré des émanations nocives (élèves malades), les dossiers phytosanitaires et études de toxicité seront à disposition des familles et des associations pour transmission.

3. D'une manière générale, nous remarquons que la municipalité sortante n'a pas sanctuarisé de budget pour l'école dans son ensemble, incluant la rénovation des bâtiments. Les travaux seront effectués par ordre de priorité (des devis seront établis pour les réfectoires trop bruyants, et les cuisines réaménagées pour accueillir La Fabuleuse Cuisine (une cuisine locale montrougienne qui préparera le matin même les repas des cantines). Nous recruterons le personnel adéquat.

4. La gestion de la propreté dans les sanitaires sera revue de fond en comble. L’état des sanitaires n’est pas satisfaisant. Nous réaliserons une étude de la situation exacte en termes de vétusté et d’hygiène, mais aussi d’ergonomie. Nous augmenterons la fréquence du nettoyage dans les sanitaires. L’expérimentation en cours à l'élémentaire Queneau avec les distributeurs de papiers feuille à feuille, sera une source d’inspiration mais ne saurait suffire. Il importera aussi de mettre en place une surveillance sanitaire appropriée.

5. La sécurité doit être une priorité aux abords des écoles. Tout d'abord, afin de sécuriser les passages piétons, nous installerons une signalisation adéquate et mettrons en place la présence d’un agent devant chaque école pour assurer la sécurité de la circulation aux heures d’entrée et de sortie. Pour la sécurité dans les écoles, nous ferons faire un audit : porte d'entrée donnant sur la rue, dans une cour, ou bout d'une impasse, emplacement de la loge du gardien, nécessité d'un visiophone, avant d’engager d’éventuels travaux.

6. L'accès à la piscine et aux activités sportives de la ville sera élargi à l’ensemble des 14 écoles. Nous renforcerons aussi les liens avec l’ensemble des associations (culturelles et sportives), pour offrir aux enfants un accès renforcé et plus régulier aux activités proposées (CAM, Aquapol, Espace Colucci, Médiathèque, SMM...).

7. Un audit de l’état de l’ensemble des équipements des écoles sera réalisé afin d’évaluer leur état de vétusté et leur adaptabilité aux besoins des enfants. Nous engagerons ensuite les travaux nécessaires à leur rénovation et à leur mise aux normes. L'amélioration des cours de récréation sera poursuivie (revêtement pour les zones de jeux en maternelle par exemple) dans cette perspective.

8. Au sujet du plastique à la cantine, le remplacement des barquettes en plastique par des bacs gastronormes en matériaux inertes (verre et inox) ne concerne, à ce stade, que 4 écoles sur 14. Ce rythme est scandaleusement lent alors même que la mairie est alertée par l’association « Cantine sans plastique » depuis plus de 3 ans. Nous supprimerons le plastique dans toutes les cantines dans le cadre de la mise en place de la Fabuleuse Cuisine (parrainée par le chef Thierry Marx) qui proposera dans les cantines des plats cuisinés sur place, avec des produits frais et bio, issus de circuits courts, et sans gaspillage, et ce sans augmentation de prix pour les familles. Dans chaque école, nous réinstallerons des cuisines sur place, le plus rapidement possible. Pour plus de détails, nous vous renvoyons à notre programme complet. Une commission des menus sera toujours en place.

9. Nous réformerons la gestion du « périscolaire ». D’une part, nous améliorerons les conditions de recrutement, de formation et de gestion des ressources humaines des animateurs périscolaires. Ainsi, la mairie recrutera, dans chaque école, un « directeur du périscolaire », distinct du directeur de l’école, qui sera le responsable de l’accueil de loisirs et qui coordonnera les temps périscolaires à l’école. La mairie proposera une formation spécifique aux animateurs (avec des concertations régulières pendant l'année) et fera intervenir les associations culturelles et sportives montrougiennes afin d'améliorer la qualité et la diversité de l'offre d'activités. D’autre part, le taux d'encadrement étant actuellement insuffisant dans certaines écoles nous augmenterons le nombre de personnes recrutées et le niveau de leur qualification. Les profils et les compétences seront vérifiés (casier judiciaire par exemple, expériences professionnelles et références à fournir), les responsables seront recrutés soigneusement par les services de la mairie : la municipalité doit suivre très attentivement l'organisation du périscolaire.

Enfin, la facturation de l’accueil de loisir à la journée sera proposée aux familles pendant les vacances scolaires et les délais pour s’inscrire seront plus souples. Des comités de pilotage et des concertations régulières (trimestrielles par exemple) seront à mettre en place tout au long de l'année. Les élèves auront toujours le choix entre des ateliers NAP et des études dirigées encadrées par des enseignants. Les horaires de sortie des enfants seront assouplis. Le potentiel de Villelouvette sera optimisé, avec une rénovation du réfectoire actuellement trop bruyant.

D'une façon générale, nous mettons un point d'honneur à favoriser la transparence et les échanges ; l'écoute est l'élément clé d'une communication qui doit être optimisée entre les familles, les associations de parents d'élèves et les équipes éducatives.

Voici certains points complémentaires extraits de notre programme :    

Création d'un Institut de l'enfance, marrainé par Caroline Goldman

Toute l'équipe de Demain Montrouge reste à votre disposition pour échanger sur ces sujets, si importants, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse [email protected] !

Retour sur le Conseil municipal du 16 octobre
Minute de silence"Vendredi 16 octobre, 21h, Conseil municipal à Montrouge. Je viens d’apprendre la décapitation de Samuel Paty. Émotion. Je pense à toutes les victimes d’attentats que je connais. On est à #Montrouge e...
Le scandale de l’augmentation des impôts de 30 % et des indemnités des élus de la majorité de 50 % !
Lors de sa campagne électorale, Etienne Lengereau avait promis de « préserver votre pouvoir d'achat,  maitriser les dépenses de la ville et la fiscalité ». Quelques semaines après son élection, le nouveau ma...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK